Atelier

Mardi, mercredi et vendredi

de 10h à 13h

Ouverture du showroom mais vous pouvez aussi venir me voir sur rendez vous.

Fermeture ponctuelle en cas d’expositions.

Pour fabriquer mes chapeaux, j’ai besoin de 2 pièces distinctes.

Tout d’abord, pour feutrer la laine, il me faut une pièce qui ne risque rien car je manipule beaucoup d’eau.

En effet, pour feutrer de la laine, j’utilise de l’eau chaude et du savon. J’ai besoin d’un évier avec l’eau chaude.

J’y stocke aussi les fibres de laine que j’ai cardée. Mes nappes de laine sont à disposition.

Dans un coin, je me suis fabriquée une machine à vapeur pour travailler le feutre une fois le cône feutrée.

J’ai une grande table que j’ai relevé pour être à l’aise.

Je stocke aussi les formes anciennes en bois qui me servent pour mouler les chapeaux selon la méthode ancestrale des modistes.

 

Dans une pièce, j’ai aménagé un atelier que j’appelle sec. J’ai les machines à coudre pour faire les finitions. J’y coupe au besoin mes rubans, mes tissus et travaille sur un plan de travail à hauteur.

Comme tout atelier, il est toujours encombré car les projets fusent rapidement et je sors tout ce qu’il faut au lieu de me poser.

Mon grand placard est plein de tissus et ma mercerie ne se trouve pas loin. Sur un plan de travail plus petit, j’ai installé le fer à repasser qui est comme cela toujours à disposition.

J’ai un peu débordé dans la maison car dans un coin du séjour, on trouve mon banc à carder et ma cardeuse à rouleaux.

Le rouet se trouve dans le salon au coin de la cheminée.

Dans ma boutique, je présente tous les modèles que vous pouvez trouver dans mon e-shop et j’y reçois mes clientes.

Pin It on Pinterest

preloader